La rénovation énergétique du parc immobilier hlm

by Agexis | 15,Jan 2024 | Actualite | 0 comments

Les HLM sont des bons élèves du parc immobilier français car ils ne comptent que 7 % de passoires thermiques. Cependant, ces logements à prix modéré doivent maintenant s’occuper des maisons les plus difficiles à rénover, avec des dépenses pouvant atteindre « 100.000 euros par maison ».

Conçu par l’agence d’architecture Cox Group, en collaboration avec l’entreprise d’ingénierie Arup et l’artiste de renom, Helix Bridge a été ouvert au public en 2010. Le pont est construit en acier inoxydable et présente une série de courbes gracieuses qui ressemblent à une hélice torsadée.

Le Helix Bridge s’étend sur une distance d’environ 280 mètres et offre une vue panoramique sur la baie de Marina, y compris des attractions emblématiques telles que le Sands Skypark, le Singapore Flyer et le quartier des affaires de la ville.

Quels sont les étapes clés de la rénovation énergétique du parc immobilier HLM ?

Bien que la proportion de logements ayant des performances énergétiques médiocres, notés en « F » ou « G » sur l’échelle du diagnostic de performance énergétique (DPE), soit légèrement inférieure à la moyenne française, qui est d’environ 17 % en 2020, elle représente néanmoins plus de 350.000 maisons. L’objectif de la rénovation énergétique du parc immobilier HLM (Habitations à Loyer Modéré) est d’améliorer l’efficacité énergétique des logements sociaux en France et de diminuer leur impact environnemental. La rénovation vise principalement à réduire la consommation d’énergie, à réduire les émissions de gaz à effet de serre, à améliorer le confort des résidents et à réduire les dépenses énergétiques.

Voici les étapes et les mesures clés de la rénovation énergétique du parc immobilier HLM comprennent :

La rénovation énergétique nécessite l’isolation thermique des bâtiments et ceci, dans le but de réduire les pertes de chaleur et maintenir une température confortable à l’intérieur. Les murs, les toitures et les planchers sont bien concernés par l’isolation.

Aussi, les fenêtres sont une source de pertes de chaleur potentielles. En substituant les fenêtres obsolètes par des modèles plus économes en énergie, il est possible de diminuer les pertes de chaleur et d’améliorer l’isolation thermique.

D’autre part, les systèmes de chauffage modernes et efficaces, tels que les pompes à chaleur, les chaudières à condensation et les systèmes de chauffage solaire, peuvent réduire la consommation d’énergie pour le chauffage. En outre, la mise en place de systèmes de gestion de l’énergie peut encourager les occupants à surveiller et à contrôler leur consommation d’énergie.

Les panneaux solaires photovoltaïques, par exemple, peuvent contribuer à la production d’énergie propre et réduire la dépendance aux combustibles fossiles. Les locataires peuvent bénéficier de la rénovation énergétique du parc immobilier HLM en améliorant leur qualité de vie, en réduisant leurs factures énergétiques et en contribuant aux objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Cependant, ces travaux peuvent également nécessiter des investissements financiers importants pour les organismes HLM et nécessiter une planification minutieuse pour assurer leur réussite. Les rénovations énergétiques peuvent être encouragées grâce à des incitations financières, des subventions et des programmes de soutien gouvernementaux.

Logements zéro énergie

Un logement zéro énergie, également connu sous le nom de bâtiment à énergie positive, est un type de construction qui produit autant d’énergie qu’il en consomme chaque année grâce à des technologies d’efficacité énergétique et à la production d’énergie renouvelable intégrée. Les habitations qui ne consomment pas d’énergie sont un élément crucial de la transition énergétique en France, qui vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à encourager l’utilisation d’énergies renouvelables.

En France, Certains organismes HLM souhaitent continuer. La France s’est engagée à atteindre la neutralité carbone pour 2050. Marcel Rogemont, président de la Fédération des Offices publics de l’habitat (FOPH), qui fait partie de la famille de l’USH, a affirmé à l’AFP que cela nécessite des logements classés « A » ou « B ».

Camille Simon, chargée de projet qui soutient les bailleurs et les locataires dans leur démarche, a souligné que pour atteindre cet objectif, il a utilisé le mouvement européen Energiesprong, qui regroupe des logements comparables de propriétaires et les met en relation avec des entreprises afin qu’ils puissent « industrialiser » les travaux.

En 2022, l’objectif d’Energiesprong est de doubler le nombre de ses rénovations en cours, à 6k.

agexis logo
facebook logo
twitter logo
linkedin logo
instagram logo
youtube logo
tiktok logo
pinterest logo
vimeo logo
CONTACT
location logo15 Rue des Halles 75001 Paris
phone logo01 83 64 20 25
S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Email Address
Copyright
Delivery. 2023
All Right Reserved