Comment se traitent les déchets nucléaires en France ?

by Agexis | 15,Jan 2024 | GuideTechnique | 0 comments

Les déchets radioactifs sont de natures très diverses. Ils sont générés par l’exploitation, la maintenance et la déconstruction des centrales nucléaires. En outre, 90% des composants sont composés de résines, de filtres, de vannes, de métaux, de vinyles ou de tissus et de gravats qui disposent d’une radioactivité faible et se caractérisent par une durée de vie limitées. Alors que les 10 % des déchets qui restes provenant du traitement du combustible nucléaire usé. Ils sont très radioactifs et peuvent survivre plusieurs dizaines de milliers d’années.

Solutions pour traiter les déchets radioactifs en France

La loi du 28 juin 2006 impose des règles strictes à la gestion des déchets radioactifs en France. Un plan de gestion globale est utilisé pour gérer les déchets nucléaires dans le but de réduire les risques pour l’environnement et la santé humaine.

En France, un plan de gestion globale est utilisé pour gérer les déchets nucléaires dans le but de réduire les risques pour l’environnement et la santé humaine. Il incombe à Andra, l’Agence Nationale pour la gestion des déchets radioactifs, de développer, de construire et de gérer les installations de stockage requises.

Les déchets sont triés d’une façon stricte en fonction de leur niveau de radioactivité et de leur type. Lorsqu’il est envisageable, ils sont ensuite transformés par divers processus tels que le compactage, l’incinération, la fusion et la vitrification.

L’opération de stockage des différents types de déchets (fûts, conteneurs en béton, caissons métalliques, acier inoxydable, etc.) se déroule d’une façon minutieuse, ces derniers seront placés dans des emballages adaptés selon leur type, dans le but d’éviter tout impact sur l’environnement et sur la santé de l’homme.

Pour le moment, les dix pour cent de déchets les plus radioactifs sont stockés dans des conteneurs en acier inoxydable et stockés à l’usine Orano de La Hague, qui traite les déchets issus du traitement du combustible usé. La loi prévoit leur transfert dans le Centre industriel de stockage géologique (Cigéo) compte tenu de leur durée de vie. En 2035, Cigéo devrait être inauguré à la frontière entre les départements de Meuse et Haute-Marne. Les déchets seront stockés dans des cavernes creusées situées à une profondeur de 500 mètres sous la surface, dans un environnement géologique stable, au cœur d’une roche argileuse qui ne peut pas être exposée aux eaux.

Etapes de traitement de déchets nucléaires en France

En France, les déchets nucléaires sont gérés conformément à un plan de gestion à long terme établi par l’Agence Nationale pour la Gestion des Déchets Radioactifs (ANDRA). Le processus de traitement des déchets nucléaires en France comprend plusieurs étapes clés :

Collecte, tri et conditionnement

Les déchets nucléaires sont collectés des centrales nucléaires, des usines de retraitement et d’autres installations nucléaires. Pour réduire les risques de contamination et de dispersion, ils sont ensuite triés et caractérisés.

Les déchets sont classés en fonction de leur type et de leur niveau de radioactivité. Les déchets de haute activité à vie longue (HAVL), les déchets de moyenne activité à vie longue (MAVL) et les déchets de faible et moyenne activité à vie courte (FMAVC) font partie de ces différentes catégories.

Par la suite, les déchets sont emballés dans des emballages spécifiques en fonction de leur niveau de radioactivité et de leurs caractéristiques physiques. Cela réduit la probabilité de dispersion et de contamination.

Entreposage temporaire des déchets nucléaires

En attendant une solution à long terme, certains déchets à vie courte ou moyenne sont temporairement entreposés dans des installations spécifiques.

Stockage temporaire

Les déchets de moyenne activité et à vie courte peuvent être temporairement stockés dans des installations spécialisées en attendant leur traitement final.

Le stockage géologique en profondeur

Il est considéré comme une option de stockage à long terme pour les déchets nucléaires à haute activité à vie longue. Le projet Cigéo de l’ANDRA vise à enterrer ces déchets dans une couche d’argile imperméable à environ 500 mètres sous terre.

Recyclage et traitement des déchets nucléaires

En France, des établissements de retraitement des combustibles nucléaires usés ont été construits, dont l’usine de La Hague. Le retraitement réduit le volume des déchets à stocker et permet la récupération de certains matériaux fissiles. Cependant, des raisons techniques, économiques et environnementales rendent cette pratique controversée.

Surveillance et contrôle

Pour s’assurer qu’ils sont gérés de manière sûre et conformément aux réglementations en vigueur, les déchets nucléaires subissent une surveillance et des contrôles étroits tout au long de ces processus.

agexis logo
facebook logo
twitter logo
linkedin logo
instagram logo
youtube logo
tiktok logo
pinterest logo
vimeo logo
CONTACT
location logo15 Rue des Halles 75001 Paris
phone logo01 83 64 20 25
S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Email Address
Copyright
Delivery. 2023
All Right Reserved